Sunday, December 23, 2012

I Have a Dream

On Tuesday 18th of December, International Migrants Day, Insan Association, Anti-Racism Movement and Kafa (Enough) Violence and Exploitation, collaborated with migrant domestic workers in Lebanon to document their dreams for a more just society where their voices are heard and their rights are protected by law. This video will help you to understand the slavery-like conditions that they are currently subjected to under the sponsorship system.

The sponsorship system is a set of practices and regulations that legally ties migrant domestic workers to one employer for their residence and work permits for the duration of their contract. The sponsorship system creates dependency and a master/slave relationship between the domestic workers and their employers and is unjust for everyone.

1 comment:

  1. En ces jours de fêtes, je me joins à vous pour participer à ce grand rêve qui est celui d'éliminer, d'éradiquer toutes formes d'injustices dans le monde. L'espoir, à sa façon , est une arme contre les dictatures et l'oubli mortel de tous ceux qui souffrent!
    Je contribue, à ma manière, avec ces poèmes:


    Espérances


    Espérer
    Un jour nouveau
    Qui avance
    Sur ses rayons de soleil.
    Espérer
    Comme si l’on voyait déjà
    L’homme sortir
    De sa préhistoire.
    Espérer
    La fin des froids calculs égoïstes et barbares
    Et leurs cortèges de douleurs,
    Pour réchauffer nos coeurs
    D’un sang nouveau.
    Espérer
    Demain qui avance
    Sur ses rayons de soleil.


    Aubade


    Aube lointaine
    Et pourtant si proche !
    En nous, tu vibres.
    Je te sens venir,
    Je te sens traverser ma peau
    Et assaillir mes veines sèches.
    Aube pure,
    Fièvre incandescente,
    Astres éblouissants,
    Dansez dans vos flammes !
    Vibrez bougies des ombres !
    Nos feux se réunissent
    Et éclateront en mille bouquets
    Aux fleurs souriantes.
    Aube lointaine
    Et pourtant si proche,
    Je te sens avancer sur tes frêles rayons
    Encore hésitants.
    Je te sens écarter de ta main de diamant
    Les barreaux emprisonnant les amants
    De la liberté et des éclairs des sublimes élans.



    Médutopia


    Quand verrai-je luire,
    Dans ces yeux blêmes,
    Les feux de la vie ?
    Quand verrai-je sortir,
    De la nuit noire,
    Un chant pacifique de victoire ?
    Quand verrai-je
    Se pointer, à l’horizon,
    Les poings du futur
    Et l’espoir noyer les haines et les mépris?
    Quand verrai-je passer
    Le défilé
    Beau,
    Gai
    Et puissant de la liberté,
    En Méditerranée ?
    Quand écouterai-je
    La musique de la fraternité
    Vibrer sur les cordes chaudes du soleil,
    Sous les petits doigts
    Aux couleurs de l’arc-en-ciel
    Des enfants ?



    Nouvelles couleurs


    Nous relierons patiemment nos veines.
    Et de nos sangs mélangés,
    Sortiront des couleurs
    Jusque-là inconnues.
    Et tous unis,
    Nous leur donnerons
    De nouveaux noms,
    Sur les rythmes des battements
    D’un même coeur.

    Mokhtar El Amraoui

    tirés de mon recueil "Arpèges sur les ailes de mes ans"
    Blog: Poèmes de Mokhtar El Amraoui et autres voyages ( url: mokhtarives.blogspot.com)

    ReplyDelete